Ï Read ✓ 1984 by George Orwell Ö ar1web.co

Ï Read ✓ 1984 by George Orwell Ö L Origine De Est Connue Militant De Gauche Violemment Oppos La Dictature Sovi Tique, George Orwell S Est Inspir De Staline Pour En Faire Son Big Brother , Figure Du Dictateur Absolu Et Du Fonctionnement De L URSS Des Ann Es Trente Pour D Peindre La Soci T Totalitaire Ultime Mais Orwell N Oublie Pas De Souligner Que Les Super Puissances Adverses Sont Elles Aussi Des Dictatures Ce Qui Fait La Force Du Roman, Outre Son Th Me, C Est La Richesse Des Personnages, Qu Il S Agisse Du Couple Qui Se Forme, Malgr La Morale Troite Du Parti, Ou M Me Du Policier En Chef Qui Traque Les D Viants, Ex Opposant Lui M Me, Pass Dans Les Rangs Du Pouvoir C Est Aussi Cette Novlangue , Affadie Et Trompeuse, Destin E Aux Proles , Et Ces Formules De Propagande L Ignorance, C Est La Force Scand Es Par Des Foules Fanatis Es Et Manipul Es Est Un Livre Phare, Apologie De La Libert D Expression Contre Toutes Les D Rives, Y Compris Celles Des Soci T S D Mocratiques St Phane NicotDe Tous Les Carrefours Importants, Le Visage La Moustache Noire Vous Fixait Du Regard BIG BROTHER VOUS REGARDE, R P Tait La L Gende, Tandis Que Le Regard Des Yeux Noirs P N Trait Les Yeux De Winston Au Loin, Un H Licopt Re Glissa Entre Les Toits, Plana Un Moment, Telle Une Mouche Bleue, Puis Repartit Comme Une Fl Che, Dans Un Vol Courbe C Tait Une Patrouille Qui Venait Mettre Le Nez Aux Fen Tres Des Gens Mais Les Patrouilles N Avaient Pas D Importance Seule Comptait La Police De La Pens E Le fond du livre est tr s int ressant, mais le propos est r p titif et on finit par trouver l histoire trop long, on aurait pr f r un r cit plus court et plus condens qui n aurait pas lass J eu beaucoup de mal termin le livre lass par ses longueurs Dommage on pr f rera du m me auteur la ferme des animaux beaucoup plus court et donc plus agr able lire.
Dans la description d une soci t totalitaire, personne n est jamais all aussi loin Proprement terrifiant.
Le contr le des faits et des pens es des individus, la disparition totale du pass sans cesse r crit au besoin du pouvoir, L embrigadement total qui active le cerveau reptilien des personnes, la r pression qui va jusqu dissoudre les opposants qui disparaissent de l Etat civil ils n ont ainsi jamais v cus , le d tournement de la sexualit au profit de la seule fonction reproductrice l amour est une source de pens e ind pendante et la surveillance perp tuelle jusqu au plus profond de l intimit des individus Big Brother , tout cela est d crit minutieusement, tranquillement, dans une atmosph re pr gnante de peur et d angoisse.
Le chef d oeuvre de George Orwell.
Ce roman est une rfrence, lire et dcouvrir au moins une fois dans sa vie Un roman prenant qui joue sur la manipulation psychologique des masses, on y apprend beaucoup de choses considrer comme encore d actualit dans le monde contemporain, cela rend l histoire encore plus saisissante Un exemple de concept d univers dystopique tellement proche du n tre.
Ce grand classique de la litt rature est un vrai lectrochoc Au del de l histoire que l on peut transposer dans notre poque contemporaine n importe quelle d cennie depuis le XX si cle, ou la pression invisible de BIG BROTHER est certes plus mod r e, du moins dans notre monde occidental, r v le combien ce livre proph tique continue nous faire r fl chir, nous faire poser des questions.
Le totalitarisme qui enserre les pens es afin qu elles se plient l esclavage lib rateur de ce monde o tout sentiment est trait comme traitrise et condamn e la vaporisation.
L atmosph re est touffante, r gl e par un tempo continuel de l observation de chaque tre, puis un sentiment appara t au milieu de l histoire, comme une bouff e d air pur, l amour entre un homme et une Pour comprendre ce qui nous arrive en ce d but de 21e si cle l ab tissement programm de la population afin de mieux la dominer.
Voil un grand classique qu il faut avoir lu Big Brother qui vous regarde, la police de la pens e, la novlangue, les formules de propagande comme l ignorance c est la force, la surveillance g n ralis e, la reconstruction par Winston de son espace de libert m me fort restreinte Une des premi res dystopies et certainement une de celle auxquels les suivantes doivent toujours se r f rer.
La description d un avenir qu on voudrait tous ignorer mais vers lequel on tend inexorablement de fa on encore plus perverse que ne l avait imagin G Orwell Le formatage des cerveaux et des esprits par le novlangue je dis bien LE novlangue et l appauvrissement du vocabulaire est une r alit , je dirais m me une t l r alit.
Je vais subir une mise mort m diatique en poursuivant sur ce ton tant pis, mon ge, je ne crains m me plus la mort A bon lecteur salut

Categories shinigami 0 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *